Optimus
Avec l’archivage StorNext, les fichiers sont mieux sécurisés, le processus est automatisé, et nous réduisons de 90 % au bas mot nos dépenses en bandes, soit une économie de plusieurs milliers de dollars chaque mois… Cette méthode est nettement plus performante, et moins onéreuse, que celle consistant à archiver les anciens travaux sur disque ou dans le Cloud.
Knox McCormac
Directeur des opérations, Optimus

L’intégration de l’archivage avec StorNext fait économiser à ce studio de postproduction plusieurs milliers de dollars chaque mois

La diversité des workflows et des produits complique la collaboration

Studio de postproduction de premier plan spécialisé en imagerie numérique, Optimus accompagne chaque projet vidéo à travers une série complexe d’étapes de création et de production en vue de l’obtention d’un produit final. Optimus avait à cœur d’optimiser l’intégralité du workflow, sur l’ensemble des tâches et plates-formes, aux fins de maximiser l’efficacité et de limiter les retards de la centaine de collaborateurs affectés au développement et à la production. Une difficulté majeure tenait au fait que les étapes du processus étaient décousues. Les différents services tournaient au ralenti, tributaires de la création et de l’ingestion des bandes, et il fallait copier et transférer les fichiers numériques entre stations de travail de sorte que les membres des différentes équipes puissent travailler dessus.

Le logiciel de gestion des données StorNext® s’est avéré être la solution. StorNext crée un environnement de stockage commun unifié exploitable par toutes les stations de travail ; ainsi, plutôt que de travailler à partir de copies en local éparpillées entre différents postes, chacun utilise les mêmes ressources.

« La différence est considérable »

Comme l’explique Knox McCormac, directeur des opérations, « StorNext est le pivot de notre workflow de bout en bout. Il permet à chacun — utilisateurs Mac et Windows — de travailler sur le même jeu de fichiers ; il n’est donc plus question de copier et de transférer de gros volumes de données, ni de s’interroger sur le fichier correct à utiliser. Les gains de temps sont énormes, et l’espace disque nécessaire considérablement réduit. Auparavant, si trois monteurs travaillaient sur un projet d’un téraoctet, chacun d’eux avait besoin de son propre disque d’un téraoctet. Aujourd’hui, ils utilisent tous les mêmes fichiers, et une seule capacité d’un téraoctet suffit. L’avancée est considérable ! »

L’archivage avec StorNext permet d’économiser plusieurs milliers de dollars chaque mois

Optimus a récemment étoffé son installation StorNext en vue de résoudre un autre problème majeur : le stockage, la protection et la réutilisation du contenu des centaines de films publicitaires traités par semaine. Dans la production publicitaire, il est essentiel de sauvegarder et de protéger les projets finalisés. Avec l’ancien système, Optimus réservait à chaque projet sa propre bande vidéo, dans un format spécifique, et la stockait hors ligne. Les coûts étaient élevés, et l’accès aux données relativement lent — pour pouvoir exploiter un projet, il fallait extraire manuellement chaque bande et réingérer son contenu. La situation a changé radicalement avec l’installation du logiciel d’archivage de StorNext et d’une librairie Scalar® i6000 LTO. Le nouveau système a créé une zone de stockage distincte, à base de fichiers, à deux niveaux — 144 To sur disque near-line et plus d’un pétaoctet de capacité d’archivage dans la librairie. À présent, les projets finalisés sont transférés par glisser-déposer sur la baie de disques near-line, et StorNext crée automatiquement deux copies — une primaire et une de sauvegarde — sur bande numérique dans la librairie.

« StorNext intervient à chaque étape du workflow d’Optimus », conclut Knox McCormac. « Ce logiciel s’acquitte sans peine des tâches que nous lui confions, et c’est ce que nous recherchions. »

Principaux avantages

  • Un workflow de bout en bout via un partage de fichiers multi-plateforme
  • Les copies et transferts de fichiers entre stations de travail n’ont plus lieu d’être
  • Gains de temps et réduction des
    besoins en capacité
  • Protection automatique des données et réutilisation rapide et aisée
  • Réduction d’au moins 90 % des dépenses liées à l’achat de bandes, soit une économie mensuelle de plusieurs milliers de dollars

À propos d'Optimus

Optimus est une société de services de création très diversifiée, présente à Chicago et à Santa Monica. Possédée et exploitée par cinq associés/
collaborateurs, Optimus emploie actuellement une centaine de salariés à temps complet. L’antenne de Chicago réunit un studio de postproduction multiservice et un atelier interne de mise en scène et de production, tandis que celle de Santa Monica est un studio de création. Grâce à la collaboration de ses réalisateurs, auteurs, concepteurs, graphistes, coloristes, ingénieurs du son et monteurs, Optimus est capable de produire toute forme de contenu vidéo, du scénario au projet définitif.