Industrie biopharmaceutique
Grâce au logiciel vmPRO de Quantum, il est facile d’identifier et de récupérer les fichiers recherchés, même sans réelle formation, ce qui permet à nos équipes informatiques distantes de gérer les restaurations sans assistance locale.

 

Administrateur informatique de la société

La bonne prescription pour une durée de rétention des données illimitée

Une prescription parfaite: une solution DXi pour une société biopharmaceutique

Une société biopharmaceutique internationale enregistrait une croissance rapide rendant la capacité du système de protection des données insuffisante. Elle s’est équipée d’une solution Quantum alliant disque, bande et logiciel, pour ses environnements physiques et virtuels. Résultat: Une réduction des coûts spectaculaire, des sauvegardes et des restaurations plus rapides et une infrastructure évolutive qui lui permet d’afficher une croissance exceptionnelle.

Une durée de rétention illimitée mais coûteuse

Basée aux États-Unis, cette société biopharmaceutique de premier plan est implantée en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. L’augmentation spectaculaire de ses besoins de stockage poussait ses ressources informatiques réduites et son infrastructure de sauvegarde sur bande vieillissante à leur extrême limite. L’obligation légale de conserver les données sans limite de durée compliquait encore la donne.

Bref, la société réalisait des sauvegardes sur plusieurs sites 24heures sur 24 et 7 jours sur 7. En outre, la conservation hors site de bandes qui n’étaient jamais réutilisées engendrait des coûts exorbitants. À un moment donné, la société dépensait chaque mois plus de 10000$, rien que pour les bandes. De surcroît, les restaurations étaient problématiques et duraient une semaine au moins.

« Il m'arrivait de passer six heures par jour à trier les fichiers restaurés, échanger les bandes, gérer les échecs de sauvegarde, etc.», commente un administrateur informatique de la société. «Je n’avais quasiment plus le temps de faire quoi que ce soit d’autre.»

Le choix de Quantum confirmé

Pour relever ces défis, la société avait décidé de s’équiper d’une solution de sauvegarde sur disque. Après avoir évalué les fournisseurs, elle avait porté son choix sur une appliance DXi® de Quantum.

«L’appliance DXi divisait nos temps de sauvegarde par deux et les restaurations étaient presque immédiates», poursuit l’administrateur. «Dans la foulée, nous avions acheté une librairie Quantum Scalar® i500 pour consolider le stockage sur bande, et ces deux investissements nous avaient permis de réduire de manière drastique les coûts liés aux bandes et l’administration des sauvegardes.»

Par la suite, la société avait cependant testé une autre solution de déduplication 100% logicielle qui lui semblait moins chère. L’expérience avait été désastreuse.

«Je crois que nous avons été en contact avec le service d’assistance en continu pendant près d’un an», indique le représentant du service informatique. «Nous rencontrions d’énormes difficultés et nous nous sommes rendu compte que nous aurions dû rester fidèles à la solutionDXi; elle répondait à nos besoins et offrait clairement un meilleur rapport qualité-prix.»

Quand la société est revenue vers Quantum, elle a fait l’acquisition d’un DXi8500 d’une capacité de 50To pour son centre de production principal, d’une appliance DXi de 56To pour la reprise après incident et de plusieurs appliances DXi de 8 et 16To pour protéger les données de plus petits sites distants dans le monde entier.

Les excellentes performances et la puissance de la déduplication de la gamme DXi ont été un immense atout pour la société, les fenêtres de sauvegarde restant gérables malgré la croissance du volume des données qui dépassait 65To, soit une hausse de plus de 400% en trois ans. Avec les taux de déduplication des DXi, qui peuvent atteindre 99,1%, l’équipe informatique a pu également conserver la plupart des données archivées depuis des années sur les systèmes DXi. Résultat, la consommation de bandes a été divisée par dix, soit une économie annuelle de 100000$. De plus, les restaurations sont quasiment instantanées.

Principaux avantages

  • Temps de sauvegarde divisé par deux
  • Restaurations des données perdues réalisées en quelques minutes, et non plus en jours
  • Gain de temps (plus de quatre mois par an) pour le personnel informatique chargé de l’administration des sauvegardes
  • Économie annuelle liée aux bandes de plus de 100 000 $
  • Mise en place d’une stratégie de stockage multiniveau efficace