Airbus Defence and Space
Airbus

Image reproduite avec la permission d’Airbus Defence and Space

Avec StorNext, notre archive est facilement extensible. Nous pourrons ainsi couvrir de nouvelles missions satellite et recueillir des données pendant encore de nombreuses années.

 

Mark Curtis
Responsable de la conception technique, Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space déploie une archive de plusieurs pétaoctets de données satellite grâce au stockage en mode «scale-out» StorNext

Archivage de plusieurs pétaoctets de données satellite

L’Agence spatiale européenne (ESA) lance deux satellites pour chaque mission Sentinel. Ce sont ainsi quatre satellites Sentinel qui seront placés en orbite quelques années après le lancement du programme. Chaque satellite transmet plus d’1Po de données par an pendant plus de 15ans. La conservation d’un tel volume d’informations nécessitait la mise en place d’une nouvelle archive. «Nous archivons non seulement les données d’instruments brutes (de niveau0), mais aussi celles traitées par le segment sol de charge utile (PLGS, Payload Data Ground Segment) de l’ESA, qui génère des produits de niveaux1 et 2», explique MarkCurtis, responsable de la conception technique chez Airbus Defence and Space. «Pour assurer l’archivage à long terme de cette masse d’informations, nous avions besoin d’une solution de stockage capable d’évoluer jusqu’à des dizaines de pétaoctets.»

Gestion de millions de fichiers en tirant parti des avantages économiques de la bande

«Lorsque les quatre satellites seront en orbite, nous devrons archiver quotidiennement 40000fichiers», poursuit MarkCurtis. «Il nous fallait donc un système de fichiers robuste, à même de gérer des dizaines de millions de fichiers.» Il devait en outre prendre en charge une grande diversité de tailles et de types de fichiers.

«Les missions Sentinel nous amènent à stocker des dizaines de pétaoctets de données, ce qui fait de la maîtrise des coûts un facteur essentiel», déclare MarkCurtis. «La bande est un support très économique: chaque cartouche de bande permet de stocker une grande quantité de données à peu de frais, et les besoins en alimentation et en refroidissement des librairies sont inférieurs à ceux des systèmes de stockage plus rapides.» De plus, les bandes conviennent parfaitement aux applications impliquant la transmission d’importants volumes de données.

Création d’une archive multiniveau évolutive avec StorNext

L’équipe Airbus a choisi une solution de stockage multiniveau StorNext, composée de systèmes d’archivage sur bande StorNextAEL6000, d’appliances de métadonnées et d’un cache sur disque, le tout optimisé par StorNext. Ce choix a en grande partie été motivé par l’expérience passée positive qu’Infoterra, l’un des fournisseurs d’images pour GoogleEarth qui a depuis fusionné avec Airbus Defence and Space, avait eue de Quantum.

«Quantum a toujours tenu compte de nos remarques pour améliorer ses solutions», se réjouit MarkCurtis. «Dans le cas de StorNext5, Quantum a intégré nos observations, ainsi que celles d’autres entreprises, ce qui a contribué à améliorer la solution de stockage.»

L’archive prend actuellement en charge 18Po de données, mais peut évoluer jusqu’à plus de 37Po. «Avec StorNext, notre archive est facilement extensible», indique MarkCurtis. «Nous pourrons ainsi couvrir de nouvelles missions satellite et recueillir des données pendant encore de nombreuses années.»

Ingestion et restitution continues et ultrarapides des données

«Avec le système de fichiers StorNext, notre configuration actuelle offre des performances d’1,1Go/s», déclare MarkCurtis. «Nous pouvons ainsi ingérer et restituer rapidement les données brutes ou traitées que nous recevons, et les restituer sans délai chaque fois que nécessaire.» Il faut en général moins d’une minute à l’équipe Airbus pour restituer des fichiers individuels de l’archive, et la connectivité Fibre Channel garantit également un transfert rapide de grands volumes de données. Le système est compatible avec un large éventail de systèmes d’exploitation, dont Linux et Windows.

Protection des données par une petite équipe

Les fonctions EDLM (Extended Data Life Management) du système assurent la protection des données. «Les fonctions EDLM régies pas des règles du système d’archivage sur bande StorNext permettent de maintenir l’intégrité à long terme des données sur bande de manière proactive», explique MarkCurtis. «Si une bande présente un problème, StorNext migre automatiquement les données vers une bande en parfait état, sans que les administrateurs aient à bouger le petit doigt. EDLM offre un énorme avantage.»

«StorNext réduit considérablement les coûts d’administration», reconnaît MarkCurtis. «Avec la solution de Quantum, il suffit de deux personnes pour gérer cette archive de plusieurs pétaoctets de données satellite en rapide expansion.»

Flexibilité en cas de croissance imprévue des données

StorNext permet également de faire face à l’évolution des besoins. Le lancement prévu d’un système de satellites relais, par exemple, devrait exiger une capacité de stockage supérieure aux estimations initiales. «Heureusement, StorNext nous permet d’étendre facilement la capacité de notre environnement. Nous pouvons ajouter de nouveaux systèmes d’archivage et migrer vers la technologie LTO-7 pour répondre à ces nouvelles exigences en matière de collecte de données, sans restructuration majeure de l’infrastructure», se félicite MarkCurtis.

«Le lancement de la prochaine série de satellites Sentinel de l’ESA risque d’accroître encore les besoins en stockage», conclut MarkCurtis. «Avec la solution StorNext, nous sommes parés.»

Principaux avantages

  • Solution évolutive, capable de prendre en charge les dizaines de pétaoctets de flux de données transmis par les satellites d’observation terrestre
  • Permet à des millions d’utilisateurs potentiels d’accéder aux données satellite
  • Gère des millions de fichiers de toutes tailles via un système de fichiers partagé ultrarapide, avec archivage multiniveau régi par des règles
  • Fonctions de protection intégrées des données satellite archivées
  • Possibilité pour une petite équipe de gérer une archive volumineuse grâce à une administration simplifiée

À propos d’Airbus Defence and Space

Division d’Airbus Group, Airbus Defence and Space est le principal fournisseur européen de solutions et de services pour l’industrie spatiale et la défense, le numéro deux mondial de l’industrie spatiale et l’une des dix premières entreprises mondiales du secteur de la défense. Airbus Defence and Space est responsable de l’archivage des vastes quantités de données transmises en continu par les satellites Sentinel de l’Agence spatiale européenne (ESA). Airbus Defence and Space archive les données recueillies par les satellites d’observation terrestre de l’ESA à des fins commerciales. « Les entreprises ont recours à l’imagerie satellite pour identifier les zones exposées aux inondations ou encore déterminer à quel endroit installer un relais de téléphonie cellulaire », explique Mark Curtis, responsable de la conception technique chez Airbus Defence and Space. « Les utilisateurs ont le plus souvent besoin de comparer des jeux d’images d’une période à une autre afin de suivre l’évolution de la situation dans le temps. L’imagerie satellite leur fournit les informations nécessaires à une prise de décisions avisées à partir des données. »